Association François Guizot

L’Association a été créée en  1984 par les descendants de François Guizot. A la suite d’évolutions au fil des ans elle a pris le nom d’Association François Guizot à partir de 2011. Son but est de stimuler les études de l’œuvre, notamment intellectuelle et politique de François Guizot mais aussi de valoriser les fonds d’archives familiales et institutionnelles de Guizot et sa famille. En 2019, l’Association a été inscrite dans l’annuaire des sociétés savantes du CTHS.


L’Association offre un cadre pour systématiser des actions de médiation et de valorisation de ce patrimoine familial, historique et intellectuel.


De nombreuses actions ont été menées par l’Association au fil des ans. Ces dernières peuvent se diviser en quatre domaines :

  • Réalisation de colloques en 1987, 1993 et 2008.
  • Création des prix Guizot délivré tous les deux ans :
    • Prix Guizot-Conseil général du Calvados 1994-2012 puis
    • Prix François Guizot-Institut de France depuis 2014
    • François Furet a été le premier président du jury jusqu’à sa disparition en 1997. Il a été remplacé par Jean-Claude Casanova.
    • Les prix successifs ont couronnés les lauréats suivants : Jacques Krynen, Ericx Roussel, Lucien Jaume, Pierre Milza, Mona Ozouf, Simon Leys, Alain Finkielkraut, Arlette Jouanna, Edouard Balladur, Pierre Manent, Jacques Julliard, Alain Besançon, Olivier Grenouilleau.
  • Valorisation des archives :
    • 2002 : La publication des lettres de Guizot à sa fille Henriette
    • 2014 : Les archives de Guizot au Val Richer mise en dépôt aux Archives nationales
    • 2020 : Publication numérique des premiers corpus de la correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée de Lieven de 1836 à 1856 sur la plateforme EMAN (ITEM/ENS-CNRS).
  • Publications numériques : Une autre importante action  dans une perspective culturelle et historique a été la création en 2008 du site internet www.guizot.com rassemblant des contenus documentaires sur Guizot, sa famille et son œuvre politique et intellectuelle. Les contenus ont été établis essentiellement par l’historien Laurent Theis. Le site est régulièrement enrichi et actualisé en complétant les thématiques existantes et en effectuant une veille des travaux scientifiques et historiques consacrés à Guizot et son action.

L’ancrage territorial de l’Association se réalise au travers de son lien très fort avec  le Val-Richer sur la commune de Saint Ouen le Pin (Calvados). En 1836, François Guizot, ministre de l’instruction publique de Louis-Philippe cherche une résidence dans la circonscription de Lisieux où il est élu député. Il achète alors l’ancienne abbaye du Val-Richer dans le Pays d’Auge. Les descendants de Guizot fondent en 1926  la société civile du Val-Richer pour préserver ce domaine.


L’Association est ouverte à toutes les personnes intéressées par l’œuvre de Guizot. Pour plus d’information : contact@guizot.com